Sélectionner une page

2,27 milliards d’euros en 2021 : les fintech françaises n’ont jamais levé autant d’argent

Jan 3, 2022 | Autres, Vues du secteur

Swile, Alan, Lydia… Les startups françaises de la finance et de l’assurance séduisent plus que jamais les investisseurs, rapporte l’association France Fintech. 

Début décembre, Lydia, appli (entre autres) de transfert d’argent, clôturait le bal des licornes de la fintech made in France en empochant 103 millions de dollars. En 2021, la finance et l’assurtech a particulièrement séduit les investisseurs. Les derniers chiffres de l’association professionnelle France Fintech montrent que les startups du secteur ont levé 2,273 milliards d’euros. C’est une augmentation de 174 % par rapport à 2020. Ce montant représente près du quart des montants levés par l’ensemble des startups françaises en 2021 (10 milliards d’euros). Jamais la fintech n’a attiré autant de fonds.

Cette somme, qui totalise 93 opérations, a été alimentée par les nombreuses levées de fonds records comme celle des cartes avantages salariés Swile (175 millions d’euros), du spécialiste des cryptos Ledger (312 millions d’euros), et des assureurs Alan (185 millions d’euros) et Shift Technology (183 millions d’euros). Mais aussi par de premières levées de fonds de nouvelles startups comme Sunday, solution de paiement par QR code

Ce sont surtout les fonds étrangers qui mettent la main à la poche pour ce type de startups, notamment le japonais Softbank, et des fonds américains comme Coatue. Les entreprises françaises ont aussi profité du Brexit et de la redirection de certains capitaux vers la France, même si le Royaume-Uni reste le pays le mieux loti côté financement des fintech, devant l’Allemagne et la France. 

[…]

#138

#138

« Tendances » & « Internationalisation » 🚀

Toute l’actualité de la fintech française!

Une fois par semaine, recevez un condensé des dernières nouvelles de l’écosystème.

Vous vous êtes enregistré avec succès!