La fintech française tente de rattraper son retard sur l’Allemagne et Royaume-Uni

Jan 28, 2020 | Parutions

Article publié dans Les Echos par Raphël Bloch et Romain Gueugneau à la suite des différentes levées de fonds des fintech françaises, notamment les levées de fond de Lydia et Qonto, qui font changer d’échelle de secteur fintech tricolore. 

[…]

Les startups tricolores qui ont un pied dans la tech et la finance sont plus optimistes que jamais. De fait, l’actualité récente a de quoi les stimuler : en janvier, la start-up de paiement mobile Lydia et la néobanque pour les PME Qonto ont levé respectivement 40 et 104 millions d’euros – Qonto a même battu le record du secteur – auprès de plusieurs groupes, dont le géant chinois de la tech Tencent.

 

Enjeu de taille

Une impression confirmée par la dernière cartographie des fintech françaises que viennent de publier la société de gestion NewAlpha AM et le cabinet Exton Consulting. Entre 2017 et 2019, les sommes levées ont plus que doublé, pour passer de 335 millions à 630 millions d’euros. 

[…]

Pour la seule année 2019, 80 opérations ont été recensées, avec un ticket moyen qui augmente, à 35 millions d’euros, soit le même niveau qu’en Allemagne.

[…]

Le secteur attire par ailleurs les investisseurs internationaux. Les fonds de Venture Capital étrangers ont en effet augmenté significativement leur présence en menant deux tiers des levées de fonds supérieures à 10 millions d’euros l’an dernier (contre 20 % en 2018). Une évolution qui interroge sur l’appétit des investisseurs français.

TrackRecord #12

TrackRecord#12 - Nicolas Benady sur le seed de SwanNicolas est ce qu’on appelle un serial entrepreneur, et un expert des sujets de paiement. En 13 ans il en est à sa troisième société co-foundée. Après Limonetik et Antelop, Swan, développé au sein de l’environnement...

Conquête #6

Conquête#6 - Comment encourager l'épargne grâce à une UX incroyable ? - Raphaël Ronot (Cashbee)Raphaël Ronot est CMO/Designer chez Cashbee, une solution d'épargne via app. La société a levé plus de 1M€ depuis sa création.