Sélectionner une page

MINI SOCIOLOGIE DES FONDATEURS DE FINTECH EN FRANCE

décembre 2021

Une mini sociologie des fondateurs de fintech en France

France FinTech et Blackfin Tech ont publié de 2016 à 2020 le panorama annuel des fintech des fintech françaises, outil de cartographie de référence de l’écosystème. Les deux entités ont souhaité prolonger la démarche en 2021 et conduire une étude inédite du profil des fondateurs.

Elle a été menée entre le second semestre 2020 et le premier semestre 2021 sur un échantillon représentatif composé de plus de 200 fintech : jeunes pousses, start-up et scale-up françaises de chacune des 7 catégories. Les données traitées et analysées ont été complétées par les informations publiques collectées via LinkedIn et la presse.

L’étude présente un certain nombre de données originales, notamment sur l’origine des fondateurs.
Elle montre notamment que l’exercice de fondation est pour le plus souvent collégial, que la création de fintech dès la sortie des formations académiques, pour la plupart supérieures, se fait rare et que la majorité des fondateurs a une expérience acquise dans une grande entreprise.

¹ Échantillon constitué à partir des bases de données France FinTech et d’informations publiques.

Elle met également en évidence certains déséquilibres : la prédominance des diplômés de Grandes Écoles, le faible pourcentage de femmes parmi les fondateurs ou encore la surreprésentation des entreprises implantées en région parisienne.

Consciente des enjeux sociétaux en cause, France FinTech s’engage pour réduire ces différents déséquilibres au travers de ses nombreuses actions : réalisation d’une étude sur la mixité (constats et pistes d’amélioration), publication prochaine du baromètre de la mixité au sein de l’écosystème, soutien aux plateformes en régions, intervention dans les écoles et universités, création d’un programme de marrainage auprès de lycéennes ou encore soutien au programme Willa Women in Fintech.

Certaines évolutions favorables sont également à souligner : augmentation régulière du nombre de femmes fondatrices, diversification des parcours et des profils de fondateurs, ou encore accélération de l’implantation en région.

En synthèse :

70% des fondateurs de fintech ont plus de 30 ans lors de la création de leur fintech et la majorité a déjà au moins une expérience professionnelle.

8% ont plus de 50 ans.

5% des fintech ont été créées au cours ou à l’issue des études de leur(s) fondateur(s).

L’expérience acquise l’a été le plus souvent (82%) dans une grande entreprise.

Les expériences professionnelles les plus représentées sont les domaines de l’audit et du conseil, de la technologie et d’Internet, de la banque et de l’assurance, et du commerce de détail.

Un tiers des fondateurs de notre échantillon avait déjà créé une entreprise auparavant.

Seules 14% des fintech comportent au moins une fondatrice et 8% des fondateurs sont des femmes.

Deux tiers des fintech sont créées par un groupe de fondateurs ; parmi elles, presque la moitié (45%) est fondée par deux personnes.

79% des fintech sont établies en Île-de-France.

1.

Âge des fondateurs

Les entrepreneurs ont, en majorité, créé leur société après une ou plusieurs expériences professionnelles.

 

  • 70% d’entre eux ont 30 ans ou plus au moment de la création ;
  • La tranche d’âge la plus représentée dans l’acte de création d’une fintech est 30-34 ans (25%) ;
  • 8% ont plus de 50 ans ;
  • Seulement 5% des fondateurs ont créé leur société au cours ou à l’issue de leur formation académique.

Âge des fondateurs à la
création de leur start-up

2.

Parcours professionnel

La majorité des créateurs d’entreprise au sein de l’écosystème fintech ont une expérience acquise dans une grande entreprise et un tiers ont déjà fondé au moins une entreprise. 

82% des fondateurs ayant déjà une expérience professionnelle ont travaillé dans une grande entreprise.

Les origines sectorielles sont variées, toutefois quatre domaines se détachent, presque à quasi parité :
– Audit et conseil (16%),
– Tech & Internet (15%),
– Banque & Assurance (14%),
– E-commerce et commerce de détail (13%).

A noter que 11% des fondateurs ont déjà évolué dans l’écosystème fintech.

Un tiers des membres de notre panel est familier avec l’entrepreneuriat et a déjà fondé une ou plusieurs sociétés auparavant.

3.

Mixité

Encore trop peu de fondatrices !

  • Les femmes représentent 37% des effectifs totaux des fintech (33% en 2019)².
  • 14% des équipes de fondateurs comportent au moins une femme (12% en 2019).
  • Sur l’ensemble de la population des fondateurs de l’échantillon étudié, la part de femmes ne représente que 8%.
  • Le montant moyen levé par des fintech ayant été créées par des femmes est de 2,5 M€.

² Source : FintecHER par France FinTech

4.

Collégialité des fondateurs

La grande majorité des fintech est fondée par une équipe et non par une personne seule.

  • 66% des fintech sont créées par une équipe de fondateurs.
  • Parmi elles, plus des deux tiers ont à leur tête deux cofondateurs.
  • 31% des cofondateurs ont déjà travaillé ensemble.

Pour mémoire
Tous secteurs confondus, 87%³ des start-up sont créées par plusieurs personnes et leurs associés se sont rencontrés⁴ :

  • au sein de leur entourage professionnel (32%),
  • lors de leurs études (23%),
  • dans le cercle amical (27%),
  • dans des forums et salons dédiés (15%),
  • au sein de leur famille (3%).

³ ‘ ⁴ Source : Les Echos – Étude réalisée par Marion Flécher, doctorante en sociologie à Paris Dauphine

5.

Expérience académique

La majorité des entrepreneurs est issue d’une formation académique supérieure ⁵.

Concernant notre échantillon fintech :

 

  • 66% des fondateurs de fintech de notre échantillon sont issus d’une école de commerce ou d’ingénieur (pour rappel, la moyenne nationale tous secteurs confondus est de 54%⁶).
  • Trio de tête des formations :
    – HEC (7%),
    – École polytechnique (4%),
    – Université Paris-Dauphine – PSL (4%).
  • Plus d’un fondateur sur 10 a commencé ses études à l’étranger.

⁵ Prise en compte de la formation initiale des fondateurs
⁶ Source : Les Echos – Étude réalisée par Marion Flécher, doctorante en sociologie à Paris Dauphine

Catégorie d’école dont les fondateurs sont diplȏmés

6.

Géographie

A l’image du secteur financier français, Paris et l’Île-de-France concentrent une large majorité des créations de fintech.

  • 79% des entrepreneurs ont créé leur fintech en Île-de-France.
  • Les implantations des fintech en région (hors Grand Paris) croissent.
    Régions en tête :
    – Provence-Alpes-Côte d’Azur,
    – Auvergne-Rhône-Alpes,
    – Hauts-de-France.

Pour rappel : 75% des investissements en valeurs (56% des transactions) dans les start-up françaises en 2020 ont été réalisés en Île-de-France⁷.

⁷ Source EY

7.

Financements

La moitié au moins des fintech ayant levé des fonds a été fondée par un ou des entrepreneurs ayant déjà créé une société.

    Part des fondateurs ayant déjà créé une société par cycle de financement

    Pour aller plus loin dans la connaissance de l’écosystème :

    • Baromètres mensuels des levées de fonds des fintech françaises,
    • Panorama 2021 des fintech françaises,
    • Suivez l’actualité des fintech en vous abonnant à notre newsletter,
    • Découvrez leurs fondateurs en écoutant FinTeach.

    Contributeurs :

    Gabrielle Thomas
    Régis Bouyoux

    Louis de Saint-Marc
    Alain Clot
    Kristen Charvin

    À propos France FinTech :
    Créée en 2015 à l’initiative des entrepreneurs, France FinTech fédère les sociétés utilisant des modèles opérationnels, technologiques ou économiques, innovants et disruptifs, visant à traiter des problématiques existantes ou émergentes de l’industrie des services financiers et représentant les principales composantes de la filière. L’association s’est donnée pour mission de promouvoir l’excellence du secteur en France et à l’étranger et de représenter les fintech françaises auprès des pouvoirs publics, du régulateur et de l’écosystème. France FinTech est aujourd’hui la plus grande association sectorielle de start-up en France et en Europe. Outre ses actions sur les terrains réglementaires et législatifs, ses nombreuses publications, ses ateliers et rencontres diverses, l’association organise chaque année l’événement de référence de l’écosystème, Fintech R:Evolution. France FinTech est membre fondateur de l’EDFA (European Digital Finance Association).

    À propos BlackFin :
    BlackFin Capital Partners est une société indépendante de capital investissement, spécialisée sur le secteur des services financiers en Europe. BlackFin gère 1,8 milliard d’euros à travers trois fonds de private equity et deux fonds de capital innovation (BlackFin Tech). BlackFin Tech a investi dans 17 des plus ambitieuses fintech et assurtech européennes (Agicap, Descartes, Tuum, Akur8, Bdeo, Epsor, Pretto, etc). BlackFin Capital Partners compte 40 professionnels de l’investissement répartis entre Paris, Bruxelles, Londres et Francfort. Plus d’informations sur le site de BlackFin TechTwitter et Medium.

    Toute l’actualité de la fintech française!

    Une fois par semaine, recevez un condensé des dernières nouvelles de l’écosystème.

    Vous vous êtes enregistré avec succès!