Sélectionner une page

Podcasts 

Retrouvez les entrepreneurs de la fintech française en podcast

J'ai à peu près autant de temps :

FinTeach – Alexandre Prot

FinTeach
#5 Alexandre Prot | Qonto
Description de l'épisode
Construire un compte bancaire que les dirigeants d'entreprise aiment : c'est toute l'ambition de Qonto, la néobanque des entreprises et des indépendants. L'entreprise créée par Alexandre Prot et Steve Anavi a déjà convaincu plus de 120 000 clients dans 4 pays différents. Avec Alexandre, nous avons notamment parlé de son parcours d'entrepreneur avant Qonto, de la croissance de l'entreprise en 3 ans et demi et de son développement en Europe, d'agrément, de scaling et de résilience. Bonne écoute ! La ressource conseillée par Alexandre dans l'épisode : lire les journaux, notamment Les Echos, pour suivre l'actualité et s'inspirer.

Finscale #42

Finscale
#42 - Rodolphe Ardant (Spendesk) - Rationaliser la gestion de la dépense "pro", décryptage avec Spendes‪k
Description de l'épisode
Rodolphe nous raconte la création de cette scaleup, membre du FrenchTech 120. De ses apprentissages de l’entrepreneuriat avec Wozaik et Drivy jusqu’aux premiers pas avec eFounders. Au travers du cas concret d’un Marketing Manager qui participe à un salon, vous réaliserez concrètement les méandres de dépenses qui en découlent et les boucles d’informations interminables qui s’en suivent. Vous comprendrez donc le “pain point” que résout Spendesk. Alors que nous sommes habitués à des processus fluides et efficaces dans notre vie de tous les jours quand il s’agit de nos dépenses professionnelles celles-ci font l’objet de nombreuses frustrations pour les différents parties impliquées au sein des entreprises et représentent de formidables pertes d’efficience. Rodolphe prend soin de nous décrire les différentes possibilités qu’offre la plateforme, nous parle de ses clients et ses équipes et fait le point sur les différentes levées de fonds effectuées depuis le lancement. Il est également question dans cette discussion des enjeux de sécurité et de fraudes au sein des entreprises et de la manière dont la scaleup s’y prend pour accompagner les départements finance de ses clients. Pour finir, nous revenons sur les différences entre startup studio et incubateur et comprenons l’apport d’eFounders dans les débuts de Spendesk. On repart avec un livre à lire : Fondation d’Isaac Asimov Bonne écoute à tous !

FinTeach – Guillaume d’Audiffret

FinTeach
#4 Guillaume d'Audiffret | Seyna
Description de l'épisode
"Une usine de création de produits d'assurance" : c'est comme ça que Guillaume décrit Seyna. Seyna, c'est la première compagnie d'assurance depuis 30 ans en assurance-dommages. Avec Guillaume, nous avons notamment parlé de son parcours d'investisseur avant d'être entrepreneur, de la genèse de Seyna, de l'obtention de l'agrément ... et des fonds nécessaires pour l'obtenir et de l'entraide dans le milieu de l'assurance. Bonne écoute ! La ressource conseillée par Guillaume dans l'épisode : Money Stuff, la newsletter de Matt Levine, pour tout savoir sur la finance, sur un ton décalé.

FinTeach – Saskia Fiszel

FinTeach
#3 Saskia Fiszel | Virgil
Description de l'épisode
"Briser le plafond de pierre" : c'est la devise de Virgil, que Saskia a co-fondé avec Keyvan Nilforoushan. Virgil investit aux côtés des jeunes actifs en complétant leur apport pour le bien immobilier de leurs rêves. L'équipe de Virgil a également lancé une newsletter qui s'appelle Spoune. Deux fois par mois, vous recevez des conseils pour devenir money-smart. Les ressources conseillées par Saskia dans l'épisode : First Round Review, la newsletter du fond de venture capital First Round. Vous y trouverez des conseils variés pour votre entreprise, du marketing au sales, en passant par les RH. Both Sides of the Table, une autre newsletter américaine qui fournit de nombreux tips pour votre entreprise. Parmi les sujets abordés : comment devenir visible sans agence ou encore comment avoir une conversation difficile avec son équipe.

Emergences #29

Emergences
#29 – Joseph Choueifaty – Goodvest - Donner un impact positif à son épargne
Description de l'épisode
Après avoir lu le rapport d’Oxfam sur l’impact carbone des banques françaises, Joseph découvre l’emprunte carbone désastreuse de notre argent. Pour changer les choses, il décide de créer Goodvest.fr pour sensibiliser et placer son argent sur des projets vertueux. Dans cette interview, on revient sur son déclic, le fonctionnement de l’argent, Goodvest, comment mieux placer son argent sur des projets qui nous tiennent à coeur. Bonne écoute!

FinTeach – Cyril Chiche

FinTeach
#2 Cyril Chiche | Lydia
Description de l'épisode
Si vous avez déjà "fait un Lydia" à un.e ami.e, vous connaissez déjà la fintech dont nous allons parler aujourd'hui. J'ai eu le plaisir de recevoir Cyril Chiche, le co-fondateur de Lydia, la super-app de paiement française. Nous avons parlé d'entrepreneuriat, de l'importance de l'entourage, de l'évolution des services de Lydia et d'investissement. Bonne écoute ! Vous pouvez retrouver Cyril sur Linkedin et suivre Lydia sur vos réseaux sociaux préférés. La ressource que Cyril vous conseille : L'homme qui plantait des arbres de Jean Giono. "Très court, très beau sur le fond et la forme, drôle sur l'histoire du texte, inspirant pour tout créateur d'entreprise."

GDIY #176

Generation Do It Yourself
#176 - Benoit Grassin - Pixpay - Évangéliser, batailler, exécuter et recommencer
Description de l'épisode
Avant Pixpay, Benoit Grassin a cofondé MonDocteur. Après s’être livré une bataille commerciale intense avec son concurrent, Doctolib, il a fini par faire probablement l’un des plus beaux exit du web en leur revendant Mondocteur en 2018. Comment évangéliser un marché ? Comment faire prendre conscience à une personne, sans qu’elle en ressente le besoin, que le service que l’on vend va considérablement améliorer sa vie ? Ce défi, Benoit Grassin semble le maîtriser à la perfection. Il n’en est pas à son coup d'essai avec sa nouvelle société Pixpay et pour cause !À l’époque, il s’agissait de vendre un logiciel de gestion de cabinet et de rendez-vous en ligne, aujourd’hui avec Pixpay l’enjeu, c'est de révolutionner l’expérience bancaire des jeunes adolescents. Dit comme ça, j’avais du mal à voir comment. Si on prend les jeunes qui ont une dépense bancaire d’à peine 50€ par mois même pas, je ne vois pas comment une commission bancaire de presque rien peut valoir beaucoup. Et finalement, Benoît m’a convaincu ! Ce sujet des fintechs chez les adolescents le passionne, lui, le “vieux boomer” comme il s’amuse à le dire. L’ambition de Pixpay c’est d’apporter une nouvelle expérience de la banque, dédiée exclusivement aux jeunes, allant de la souscription jusqu’à l’utilisation. On parle d’argent, de l’éducation de l’argent et surtout de l’évangélisation des marchés. Comment trouver des mécaniques d'acquisitions vertueuses et peu coûteuses grâce aux stratégies marketing et commerciales ? Fascinant.

Finscale #40

Finscale
#40 - Marc Tempelman (Cashbee) - Booster le rendement de ses liquidités en arbitrant des inefficiences structurelles, il fallait y penser ‪!‬
Description de l'épisode
Parti de la Banque d’investissement en 2017, Marc a tiré profit de cette expérience pour se lancer dans l’entrepreneuriat, développer l’idée et lancer Cashbee avec ses co-fondateurs. Nous faisons le point avec lui sur les pratiques en matière d’épargne, les usages, la culture financière et les supports d’investissement préférés des Français. Marc nous décrit La solution développée par Cashbee, les coulisses de cet établissement de paiement et notamment l’arbitrage structurel qui permet à la startup de générer du rendement afin d’offrir aux investisseurs un compte à vue rémunéré. Ce qui en ces temps de taux négatifs est plutôt une belle opportunité. Il est également question de garantie des dépôts, des Banques partenaires, des risques pour les clients et des évolutions à attendre du B2B au B2B2C. C’est un épisode efficace et pétillant ! On repart avec deux livres à lire : The Big Short de Michael Lewis Freakonomics de Steven D. Levitt Un blog à suivre : celui de Cashbee : The interest de Marc Tempelman, notamment, l'article auquel je fais référence : Apprendre l'argent aux enfants. Bonne écoute à tous !

Finscale #39

Finscale
#39 - Pascal Gauthier (Ledger) - Sécurité maximisée, Expérience utilisateur optimisée, les secrets d’un leader du secteur des crypto-actifs
Description de l'épisode
Premier épisode qui traite de la cybersécurité dans le secteur financier avec Ledger. Cet acteur précurseur est devenu en moins de 10 ans le leader mondial des solutions de sécurité pour crypto-actifs. De manière claire et limpide, Pascal Gauthier, son CEO, nous explique à quels challenges Ledger est confronté en matière de sécurité. Vous découvrirez d’ailleurs comment la société développe, conçoit et teste ses produits, notamment la mise en place d’un laboratoire d’attaque visant à augmenter le niveau de sécurité moyen de l’industrie. Pascal prend le temps de vous donner un aperçu détaillé de l’évolution du marché des crypto-assets dans le monde, côté consommateur et côté institutionnel. Vous comprendrez aussi pourquoi ce nouvel eldorado devient une véritable valeur refuge pour les investisseurs. Il nous décrit avec soin l’ensemble des produits et solutions déployés par la société, membre du Next 40 et en particulier la mise en place d’un one-stop shop pour gérer ses crypto monnaies visant à maximiser la sécurité en connectant le coffre fort à toute une série de services. Volet également abordé, celui des solutions B2B et notamment Ledger Vault qui ajoute une couche de gouvernance additionnelle aux entreprises utilisatrices. Enfin, cet entrepreneur né nous livre son opinion sur les positions que pourraient adopter l’Europe pour être en mesure de créer des champions Européens. Parmi les sujets évoqués, nous abordons également les CBDC, y inclus Libra, crypto-yuan. On repart avec un livre à lire : The Bitcoin Standard: The Decentralized Alternative to Central Banking Hardcover de Saifedean Ammous Bonne écoute à tous !

FinTeach – Joao Cardoso

FinTeach
#1 Joao Cardoso | Lovy‪s‬
Description de l'épisode
Pour inaugurer FinTeach, rendez-vous avec Joao Cardoso, fondateur d'une assurance nouvelle génération : Lovys. Maison, auto, chien/chat, mobile : Lovys réimagine la façon dont on s'assure, 100% en ligne. Avec Joao, nous avons parlé de ses différentes vies d'entrepreneur, de réussir à créer une vraie culture d'entreprise, des réalités de la vie d'entrepreneur en assurtech et de Sherlock Holmes. J'espère que vous avez apprécié autant que moi son enthousiasme communicatif ! Vous pouvez retrouver Joao sur Linkedin et suivre Lovys sur vos réseaux sociaux préférés. Les ressources que Joao conseille pour apprendre : Newsletter Heartcore Consumer Insights by Heartcore Capital Benedict's Newsletter by Benedict Evans CB Insights Podcast Masters of Scale with Reid Hoffman The NFX Podcast TrackRecord by Roland Berger Tech Ventures Livres Principles by Ray Dalio Shoe Dog by Phil Knight Born a Crime by Trevor Noah

Mata Capital #17

Mata Capital
#17 – Alexandre Toussaint (fondateur de Baltis Capital) : le crowdfunding immobilier, un secteur en plein essor
Description de l'épisode
Alexandre Toussaint est le fondateur de Baltis Capital en 2016, il nous explique pourquoi et comment il a développé cette plateforme de crowdfunding immobilier. Son idée est très simple : créer le « pot commun » de l’investissement immobilier en France afin de donner accès à des actifs immobiliers au plus grand nombre. Il commence par acheter les murs d’une poissonnerie près de Lille avec certains proches puis étend son activité avec de nombreuses acquisitions réalisées en centre-ville de grandes agglomérations françaises en utilisant la force du crowdfunding immobilier : « Le crowdfunding immobilier c’est plus de 500 m€ de collecte chaque année, plus de 1800 projets immobiliers financés par ce biais, et seulement 0,16% de défaut » Les actualités sont nombreuses pour Baltis Capital qui propose également à ses clients le financement de projets de promotions immobilières et marchands de biens comme un ancien centre médical situé boulevard Schuman à Boulogne Billancourt (92). Enfin, Alexandre revient sur son parcours très riche : consultant en immobilier d’entreprise chez CBRE puis responsable du développement Ile-de-France à la Foncière Magellan, il nous partage aussi son expérience en tant qu’investisseur de start-ups qu’il accompagne désormais dans leurs créations et leurs développements. Un partage d’expérience très intéressant et instructif pour découvrir les multiples facettes de l’entreprenariat digital avec un passionné, bonne écoute à tous !

GDIY #173

Generation Do It Yourself
#173 - Louis Chatriot - Alma - Leadership, courage, humilité et franchise radicale
Description de l'épisode
À l’adolescence, certains sèchent les cours pour s'affirmer, d’autres décident d’intégrer polytechnique puis Stanford par anticonformisme. Je ne suis pas certain que nous ayons la même définition avec Louis Chatriot, le cofondateur et CEO d’Alma, de “l’anticonformisme” !Jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, je ne connaissais pas Louis mais ce mec, c'est un peu une roquette. Quand on regarde son parcours sur les 10 dernières années c’est hallucinant : Stripe, Bain & Company, prof à polytechnique, prof à Stanford et à l’armée. Dans cet épisode, on fait le plein niveau apprentissage : courage, engagement, leadership, humilité. Tout y passe, je n’ai pas vu passer le temps. “Quel que soit le projet que tu fasses, encore une fois, on s'en fout. C'est pas une startup ou autre chose, mais c'est de courage.”On évoque les startups et ce que cela représente de travailler dans une startup en termes d’engagement. L’engagement des salariés d’un côté et l’engagement des managers de l’autre avec, plus particulièrement, cette notion de courage managérial. On revient également sur son passage chez Stripe, le lancement d’une startup, son positionnement et l’exécution, corollaire peut-être indispensable de la réussite ?“On est macro-optimiste et micro-pessimiste. Au niveau macro, on sait qu'on fait un truc génial, qu'on va dans la bonne direction. Mais au niveau micro, tous les jours, on pense que tout est cassé et qu’on doit réparer ce gap”Au final c’est le business avec un grand B que l’on examine avec Louis Chatriot dans cet épisode : comment on crée un business, à quoi faire attention, comment on manage ses associés, l’importance des valeurs, la transparence radicale et la confiance entre associés. Zéro bullshit, que des apprentissages !

Finview épisode 7

Finview
Episode 7: Benjamin Pedrini, co-fondateur de Epsor
Description de l'épisode
Nous avons abordé: > Ce qu'est l'épargne salariale et la structure de ce marché > Le positionnement de Epsor >Comment ont-ils priorisé leur produit malgré un double usage (RH & salarié)? > Comment choisissent-ils leurs fonds partenaires? Par ailleurs, Epsor continue de recruter pour cette nouvelle année sur différents postes

Dans la tête d’un CEO #23

Dans la tête d'un CEO
#23 Côme Fouques (Indy, ex Georges.tech) : Sur sa Series B, son parcours de serial entrepreneur, la croissance d'Indy et leurs ambitions
Description de l'épisode
La semaine dernière, Indy (ex Georges.tech) nous annonçait une levée de fonds de 35M€ et son changement de branding. Pour l'occasion, nous avons reçu le talentueux Côme Fouques, CEO et cofondateur de Indy (ex Georges.tech), qui répond aux questions de Yacine Sqalli. La mission principale d'Indy est de décomplexifier la comptabilité pour les indépendants. Aujourd'hui, Indy simplifie la vie de plus de 40 000 indépendants en automatisant leur comptabilité et leurs déclarations via une application vraiment simple accompagnée d’un service client aux petits soins (réponse en moins de 3mn !), le tout à des prix très accessibles. 🚀 Dans cet épisode, vous allez découvrir : 🎙Indy, un nouveau nom et une nouvelle levée de fonds 🎙Leur clientèle cible & leur pain adressé 🎙Leur lancement en 2016 selon la méthode Lean Startup, avec un service payant dès le début 🎙Le NPS - le KPI le plus important 🎙Son parcours - de sa première startup créée pendant ses études, jusqu'à la création d'Indy en passant par son expérience dans la Silicon Valley 🎙Sa croissance annuelle de x3 à x5 🎙Les différents canaux d'acquisition de clients 🎙Son expansion à venir aux US 🎙La culture d'entreprise chez Indy 🎙️Plein d’autres sujets! Bonne écoute à tous ! 🎧 Ils recrutent plus de 100 postes sur Lyon ! Postulez dès maintenant ici. Pour recevoir les futurs épisodes de ce podcast, n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter baby vc. PS : Ami.e.s entrepreneur.e.s, contactez Yacine si vous souhaitez raconter votre histoire 🤓

Bouger les lignes 7

Bouger les lignes
7. Andrea Ganovelli – Démissionner d’un job à New York pour rentrer en France et créer une banque verte
Description de l'épisode
Andrea Ganovelli est l’un des quatre cofondateurs de la nouvelle banque verte Green-got. Issu d’un parcours assez classique dans le milieu start-up, il fait des études de gestion puis obtient un diplôme dans une école de commerce. En dernière année d’étude, il part en échange à Oslo en Norvège. Une destination peu commune mais c’est son attirance pour les Fjords, la nature et les beaux paysages qui l’ont amené à prendre la route vers le nord. Un environnement dans lequel il va développer sa passion pour les endroits calmes, le repli sur soi, la randonnée et la méditation. À l’issue de son séjour au pays des Vikings, il décroche un job au sein du groupe mondial Pernod-Ricard dans la ville de Dublin où il sera attaché aux équipes de sales. C’est à cette période qu’il découvre une série de reportages “The blue planet collection” produits en 2001 par la BBC. Il prend une claque et commence à mettre en place des habitudes en faveur de la planète pour s’aligner avec des valeurs qu’il porte en lui depuis de nombreuses années. Il va notamment réduire sa consommation de viande jusqu’à devenir végétarien. Cap sur “La grosse pomme.” Pernod-Ricard lui propose ensuite un job à New York pour travailler sur le développement des ventes du whisky Jameson. Un job stimulant, mais qui deviendra trop éloigné des valeurs profondes d’Andrea. Bien qu’il soit entouré de super collègues, le côté destructeur de l’industrie de l’alcool lié aux cultures intensives des matières premières vont l’amener à démissionner et à rentrer en France.