Pourquoi la fintech n’aime pas les femmes

Avr 5, 2019 | Parutions

Article par Jean-Jacques Manceau pour Forbes à la suite de la publication de l’étude France Fintech x Arkea x Roland BergerMixité dans la fintech : où sont les femmes ?. Une étude qui vient pointer du doigt une problématique : les femmes sont trop peu présentes dans l’écosystème fintech.

[…]

La dernière étude de France FinTech, Arkéa et du cabinet Roland Berger vient jeter un pavé dans la mare. La Fintech n’aime pas les femmes ! En 2019, les femmes représentent 33% des équipes FinTech Françaises. Mais elles ne sont que 12% à occuper un poste de direction et moins encore à en être les fondatrices ou à diriger ce type d’entreprises (9%).

[…]

Les causes ? Dans le désordre on peut citer l’éducation et les biais d’orientation qui existent en faveur des garçons vers les études scientifiques pourvoyeuses de talents dans les FinTech, la représentation culturelle du milieu financier, bancaire et technologique qui en découle, plus hermétique à la participation des femmes, et le fait que les femmes intériorisent plusieurs mécanismes d’autocensure qui influencent leur choix de carrière, notamment entrepreneuriaux.

[…]