Coronavirus : les fintech tricolores plient mais ne rompent pas… pour le moment

Avr 21, 2020 | Parutions

Article portant sur les conséquences économiques de la crise sanitaire et du confinement sur nos fintech françaises, publié dans La Tribune par Juliette Raynal. 

Les startups de la finance, miroir de l’activité des particuliers et des entreprises, subissent elles aussi de plein fouet les conséquences économiques de la crise sanitaire et des mesures de confinement. Pour l’heure, elles font preuve d’agilité et aucune d’entre elles n’a mis la clé sous la porte, mais certaines de ces jeunes entreprises, fragiles par nature, pourraient se faire emporter par la vague du coronavirus. Comme pour toutes les startups, la frilosité des investisseurs est très problématique.

Après un excellent cru 2019 et des investissements en plein boom, les startups tricolores de la finance, que l’on appelle les fintech, avaient débuté l’année 2020 sur les chapeaux de roues avec des levées de fonds significatives menées par des investisseurs étrangers de renom comme le chinois Tencent. Mais le secteur, comme tant d’autres, n’échappe pas aux conséquences économiques de la crise sanitaire liée au coronavirus.

[…]