La mobilité urbaine durable : défis et opportunités pour la finance innovante.

Oct 2, 2020 | Tribunes

Mastercard est partenaire de France FinTech et de nombreuses fintech. Alexandra Zana, nous parle de la mobilité urbaine durable au travers de cette tribune.

 

Toute crise a au moins le mérite d’être un accélérateur de changement : celle du Covid-19 nous a, quant à elle, donné l’occasion de nous interroger sur notre rapport à la mobilité et à la nécessité de nous déplacer. 

Voici un petit aperçu de ce que nous pouvons retenir, à mon avis, cette nouvelle façon de “consommer” de la mobilité et ces applications qui facilitent l’adoption de nouvelles habitudes en matière de déplacement et de transport.

Il est possible aujourd’hui de concentrer sur une plateforme unique à la fois toutes les informations pertinentes de mobilité dont a besoin l’utilisateur et une offre de paiement totalement digitalisée. Ces offres de déplacement via de multiples moyens de transport au sein d’une ville permettent non seulement une expérience utilisateur plus simple et plus rapide mais, avec l’émergence du digital et l’avènement du concept de “Mobility as a Service” cela participe à l’évolution du comportement des citoyens et des acteurs locaux en matière de mobilité.

Nous accompagnons grands groupes comme fintech afin de les aider à répondre aux besoins actuels des consommateurs et usagers, des entreprises et des villes dans la recherche d’une mobilité plus écologique. Nous sommes fiers grâce à notre partenaire Edenred d’avoir contribué au lancement du compte “Ticket Mobilité” pour faciliter la prise en charge des trajets domicile-travail des salariés français. 

Notre collaboration avec Betterway qui vient de lancer la première plateforme de gestion de la mobilité en entreprise permet aux citoyens de bénéficier des avantages de la Loi d’orientation des mobilités et du “Forfait Mobilité Durable”. Citons également l’application belge Skipr qui aide les utilisateurs dans leur choix en centralisant les différentes offres de services de transports. 

Mastercard, en tant qu’entreprise citoyenne et partenaire technologique des villes, se veut moteur pour accompagner et soutenir la digitalisation des systèmes de transport des villes, en apportant son expertise et ses solutions de paiement innovantes, comme l’open payment, qui permet d’utiliser sa carte de paiement comme titre de transport. Avec plus d’une centaine de projets d’open payment à Londres, New York, Singapour, Milan, Rome, Madrid, Barcelone, Séville mais également à Brest, Dijon et bientôt Lyon, Cannes, Lille, et Toulouse, notre projet est de simplifier l’expérience de paiement dans les transports pour les usagers et participer au développement des villes intelligentes pour in fine contribuer au renforcement leur attractivités. Grâce à l’open payment et à la digitalisation du système qu’il apporte, les villes ont notamment la possibilité d’affiner leurs politiques de tarification et de gestion de flux des passagers (par exemple pour décongestionner le trafic aux heures de pointe via une tarification incitative). 

Au-delà de l’aspect écologique et de l’expérience utilisateur, à l’heure d’une crise sanitaire sans précédent, il ne faut pas oublier que les différentes parties prenantes du transport urbain cherchent à faire respecter mesures barrières et distanciation sociale. L’open payment en est une des clés car il permet d’utiliser sa carte de paiement comme titre de transport. Il évite alors à l’utilisateur d’acheter un billet au guichet ou auprès du chauffeur. La mise en place de ce dispositif par les collectivités renforce une fois encore  leur attractivité puisqu’elle les accompagne dans cette mutation vers la “Smart City” et la transition énergétique.

La gestion de la pandémie mondiale représente ainsi un défi majeur pour le secteur de la mobilité qui connaît des changements radicaux et doit s’adapter aux réalités d’un “monde d’après” avec des citoyens aux besoins nouveaux. Dès lors, il faut se demander quels sont les leviers permettant de rendre la mobilité plus soutenable et résiliente qu’auparavant ? 

Nous pouvons déjà citer l’innovation et la collaboration, indispensables pour y parvenir.

TrackRecord #12

TrackRecord#12 - Nicolas Benady sur le seed de SwanNicolas est ce qu’on appelle un serial entrepreneur, et un expert des sujets de paiement. En 13 ans il en est à sa troisième société co-foundée. Après Limonetik et Antelop, Swan, développé au sein de l’environnement...