Consultation Commission européenne – Fintech Action Plan

Mai 29, 2020 | Consultations précédentes

Lancée en avril par la Commission Européenne la Consultation on a new digital finance strategy for Europe / FinTech action plan permettra de mettre en place un nouveau plan d’action pour la fintech au niveau communautaire, qui sera proposé au troisième trimestre 2020.

Les équipes de la Commission souhaitent échanger avec toutes les parties prenantes de l’industrie, et au premier rang desquelles, avec les fintech, assurtech et regtech, des pays membres. Elles proposent à cette occasion que les acteurs concernés puissent faire remonter les problématiques et obstacles rencontrés dans leur développement en répondant directement à la consultation et en échangeant au travers d’e-événements dédiés dans le cadre du programme Digital finance outreach 2020

France FinTech a l’honneur d’avoir été sélectionnée afin de coordonner les échanges pour la France. A ce titre et pour faciliter les discussions, nous avons suggéré d’organiser les discussions sous forme d’ateliers thématiques à destination en particulier des start-up et scale-up qui se dérouleront le vendredi 12 juin, matin, via la plateforme Livestorm.

Ceux-ci ont été conçus afin de nous permettre de traiter trois problématiques communes et globales liées :

  • aux obstacles réglementaires à l’innovation sur le marché unique,
  • aux obstacles réglementaires à l’internationalisation
  • aux évolutions technologiques globales (AI, blockchain etc.)

Et d’aborder les questions de la consultation qui concernent directement les entreprises selon leur(s) verticale(s) métier présentées ci-après.

PROGRAMME 
 

08:30 – 09:30 : Acteurs de l’épargne et de l’investissement
10:00 – 11:00 : Acteurs du crédit et du financement participatif

 
Seront notamment abordés : 
 
Perspectives en matière d’innovation dans votre secteur :
  • Dans votre secteur, où voyez–vous les grandes tendances en matière de développements technologiques?   
  • Que devrions-nous faire au niveau européen pour accompagner ces tendances et accélérer l’innovation aux bénéfices des consommateurs (B2C), des entreprises (B2B) et de l’industrie financière (réglementation ; supervision ; expérimentation; investissements?
Problèmes réglementaires dans le cadre des nouvelles technologies :
  • Selon vous, le cadre réglementaire des services financiers est-il totalement neutre technologiquement et parfaitement adapté à vos activités? 
  • Auriez-vous besoin d’une plus grande clarté réglementaire dans certains domaines? si oui, pour quelle technologie et à quel niveau ?
Offrir ses services dans d’autres pays  de l’UE : ce qui fonctionne, et ce qui devrait être amélioré :
  • Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées lorsque vous avez étendu vos activités hors de France (problèmes de financement uniquement, ou problèmes administratifs et réglementaires également, par exemple différences d’approches entre les autorités de supervision, lenteur ou coût des procédures d’autorisation, autres) ?
  • Que devrions-nous faire au niveau Européen pour faciliter l’accès au marché unique pour toutes les start-ups du secteur financier (toutes les suggestions sont bienvenues)? 
  • Quelles sont les bonnes pratiques que vous avez identifiées dans d’autres pays ?

 

11:30 – 12:30 : Acteurs des paiements et néo-banques

 
Seront notamment abordés : 
    • Dans quelle mesure les directives européennes dans le domaine des paiements (PSD2, EMD2, SEPA) ont- elles facilité vos services et dans quel type de marché (B2C, P2P, B2B) ?
    • Pensez-vous que le cadre réglementaire européen des paiements ait favorisé l’émergence de nouveaux acteurs, ou pensez-vous plutôt qu’il facilite plutôt l’entrée des “GAFA” sur le marché?
    • Quelles mesures proposeriez-vous pour favoriser l’émergence d’acteurs pan-européens capables de rivaliser avec les géants internationaux?
    • En termes de lutte contre la fraude, pensez-vous que la PSD2 et l’authentification forte des clients aient fourni les bonnes solutions, ou y a-t-il des améliorations à apporter?

 

Votre implication et votre participation sont d’autant plus importantes que ces ateliers représentent une réelle opportunité, pour vous entrepreneurs et fintech françaises, de faire entendre votre voix et vos retours d’expérience. Nous vous encourageons vivement à participer à l’un ou plusieurs de ces ateliers en fonction de vos intérêts et activités ; vos interventions permettront de contribuer à la définition de politiques européennes adaptées à vos besoins. 

Afin que ces ateliers soient pertinents et dynamiques, nous proposerons un à deux référents par session qui pourront ainsi participer à la compilation, l’organisation et l’enrichissement de vos points clés sectoriels. 

Merci de nous faire remonter les sujets complémentaires et spécifiques que vous souhaiteriez traiter, directement via le formulaire d’inscription ou par mail louis.desaintmarc[at]francefintech.org

Par ailleurs, n’hésitez pas à transmettre ces informations à vos collaborateurs, collègues concernés par ces sujets réglementaires ou à vos fintech partenaires ou en portefeuille .