Sélectionner une page

Podcasts 

Retrouvez les entrepreneurs de la fintech française en podcast

J'ai à peu près autant de temps :

GDIY #181

Generation Do It Yourself
#181 - Olivier Goy - La vie - La vie, la maladie, le dépassement : memento mori
Description de l'épisode
Olivier Goy – La vie Il est facile de prêcher la transparence quand tout va bien, mais quand tout s’envenime ? Quand la vie vous joue des tours ? Les succès et les périodes de grâce ne sont souvent que des moments trop courts du parcours d’un être humain. On parle régulièrement sur Génération Do It Yourself des échecs, moins des épreuves abyssales que la vie nous impose à tous : “Memento Mori” disait l’esclave au général romain qui paradait à son retour de campagne victorieuse : “Souviens-toi que tu vas mourir”. Or pour se construire soi-même, on doit vivre avec ces épreuves, ou encore mieux : y faire face. C’est le sujet du jour. Olivier est une des plus belles rencontres que j’ai faite sur ce podcast. Nous avons noué une relation particulière depuis notre premier épisode, une relation de confiance. Je sais que je peux me tourner vers lui quand j’ai besoin d’une réponse. C’est toujours franc, simple et intelligent. Olivier Goy est mon premier invité à faire un 3ème épisode sur ce podcast, un épisode très spécial. Sclérose latérale amyotrophique. Trois mots qui ont changé sa vie en décembre 2020. Olivier a le courage d’affronter ses peurs, et de parler de ce que cette “maladie de Charcot” change pour lui, ses proches et son entreprise October. Je vous propose aujourd’hui un épisode émouvant et surtout très enrichissant. Une discussion qui m’a apporté des enseignements très concrets et des réflexions sur la vie. Comprendre comment il vit ce moment, émotionnellement, psychologiquement, et physiquement dans sa vie d’entrepreneur hors normes est une source d’inspiration et de questionnement que seul un podcast long permet d’appréhender. Je le remercie d’avoir choisi Génération Do It Yourself pour en parler.

GDIY #179

Generation Do It Yourself
#179 - Geoffroy Guigou - Younited Credit - Prêter plus, plus vite, plus fort, grâce à la tech : objectif milliards
Description de l'épisode
Geoffroy Guigou – Younited Credit Les banques n’innoveront pas, ne se digitaliseront pas, elles ne feront pas évoluer les produits financiers qu’elles commercialisent ni la façon dont elles les commercialisent. En 2009, Geoffroy Guigou a eu une vision : alors que le mot fintech existe à peine, il est certain que les banques, pourtant en train de traverser une crise financière, ne changeront rien à leurs habitudes dans les années à venir. Avec son associé, Charles Egly, ils se disent qu’ils vont transformer le secteur du crédit. Sur le papier, rien de vraiment très vendeur : un secteur régulé, complexe avec d’énormes barrières à l’entrée et un domaine d’activité qui a une mauvaise image. Ok, mais Geoffroy a le goût du challenge. S’attaquer à des colosses est un beau défi. Plus que ça encore, leur volonté d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés avec Chares et d’embraquer l’ensemble des salariés dans cette aventure, est évidente. 02:04:31 Nous, en tant que fondateurs dirigeants, on projette une vision, on insuffle une énergie dans l’entreprise pour mettre la boîte sous tension et lui dire que les sommets qu’elle est en train de viser, elle va pouvoir les atteindre 02:04:50 Geoffroy a des ambitions de fous et c’est bluffant de voir à quel point il est calme et réfléchi. Il sait où il va et comment il y va. Avec Charles ils se sont lancés dans un projet énorme, un géant européen du crédit aux particuliers.

GDIY #176

Generation Do It Yourself
#176 - Benoit Grassin - Pixpay - Évangéliser, batailler, exécuter et recommencer
Description de l'épisode
Avant Pixpay, Benoit Grassin a cofondé MonDocteur. Après s’être livré une bataille commerciale intense avec son concurrent, Doctolib, il a fini par faire probablement l’un des plus beaux exit du web en leur revendant Mondocteur en 2018. Comment évangéliser un marché ? Comment faire prendre conscience à une personne, sans qu’elle en ressente le besoin, que le service que l’on vend va considérablement améliorer sa vie ? Ce défi, Benoit Grassin semble le maîtriser à la perfection. Il n’en est pas à son coup d'essai avec sa nouvelle société Pixpay et pour cause !À l’époque, il s’agissait de vendre un logiciel de gestion de cabinet et de rendez-vous en ligne, aujourd’hui avec Pixpay l’enjeu, c'est de révolutionner l’expérience bancaire des jeunes adolescents. Dit comme ça, j’avais du mal à voir comment. Si on prend les jeunes qui ont une dépense bancaire d’à peine 50€ par mois même pas, je ne vois pas comment une commission bancaire de presque rien peut valoir beaucoup. Et finalement, Benoît m’a convaincu ! Ce sujet des fintechs chez les adolescents le passionne, lui, le “vieux boomer” comme il s’amuse à le dire. L’ambition de Pixpay c’est d’apporter une nouvelle expérience de la banque, dédiée exclusivement aux jeunes, allant de la souscription jusqu’à l’utilisation. On parle d’argent, de l’éducation de l’argent et surtout de l’évangélisation des marchés. Comment trouver des mécaniques d'acquisitions vertueuses et peu coûteuses grâce aux stratégies marketing et commerciales ? Fascinant.

GDIY #173

Generation Do It Yourself
#173 - Louis Chatriot - Alma - Leadership, courage, humilité et franchise radicale
Description de l'épisode
À l’adolescence, certains sèchent les cours pour s'affirmer, d’autres décident d’intégrer polytechnique puis Stanford par anticonformisme. Je ne suis pas certain que nous ayons la même définition avec Louis Chatriot, le cofondateur et CEO d’Alma, de “l’anticonformisme” !Jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, je ne connaissais pas Louis mais ce mec, c'est un peu une roquette. Quand on regarde son parcours sur les 10 dernières années c’est hallucinant : Stripe, Bain & Company, prof à polytechnique, prof à Stanford et à l’armée. Dans cet épisode, on fait le plein niveau apprentissage : courage, engagement, leadership, humilité. Tout y passe, je n’ai pas vu passer le temps. “Quel que soit le projet que tu fasses, encore une fois, on s'en fout. C'est pas une startup ou autre chose, mais c'est de courage.”On évoque les startups et ce que cela représente de travailler dans une startup en termes d’engagement. L’engagement des salariés d’un côté et l’engagement des managers de l’autre avec, plus particulièrement, cette notion de courage managérial. On revient également sur son passage chez Stripe, le lancement d’une startup, son positionnement et l’exécution, corollaire peut-être indispensable de la réussite ?“On est macro-optimiste et micro-pessimiste. Au niveau macro, on sait qu'on fait un truc génial, qu'on va dans la bonne direction. Mais au niveau micro, tous les jours, on pense que tout est cassé et qu’on doit réparer ce gap”Au final c’est le business avec un grand B que l’on examine avec Louis Chatriot dans cet épisode : comment on crée un business, à quoi faire attention, comment on manage ses associés, l’importance des valeurs, la transparence radicale et la confiance entre associés. Zéro bullshit, que des apprentissages !

GDIY #170

Generation Do It Yourself
#170 - Karim Jouini - Expensya - Un nouveau modèle startup ? Multiculturel, multidevise et multipays.
Description de l'épisode
Être multiculturel, multidevise, multi pays et que chacun sente que la solution est faite pour lui. Karim Jouini a pensé Expensya différemment. Il a souhaité créer un modèle de développement d’entreprise différent, une startup à nationalité internationale, une société où l’efficacité sera maximisée dans chacun des pays. Le pari est réussi. Une croissance qui double tous les 6-7 mois et plus de 400 000 personnes qui utilisent leur service pour gérer leurs notes de frais, lancé mi 2015 avec une mise de départ de 100 000€, Expensya est aujourd’hui présent dans 90 pays. Mais Expensya ils font quoi ?Ils automatisent la gestion des dépenses de bout en bout pour leurs clients. Leur vision va même au-delà :1. Avoir la meilleure technique de reconnaissance des notes de frais.2. Avoir un écosystème interconnecté, être un réel chef d’orchestre et non pas seulement un gestionnaire de dépenses. 3. Se connecter aux cartes de paiement pour avoir une gestion totale, à 360. Comment en arriver là ? Comment gérer ce use case global ? Pourquoi automatiser ? Comment automatiser les tâches difficiles et garder les relations humaines ? Comment créer de l’engagement dans une entreprise ? Tout autant de questions auxquelles nous répondons avec Karim dans cet épisode.

GDIY #157

Generation Do It Yourself
#157 - Philippe de la Chevasnerie - Papernest - Avoir un business model sain et créer 200 emplois en 6 mois
Description de l'épisode
Philippe de La Chevasnerie – CEO et cofondateur de papernest On a tous ce contrat qu’on n’a pas encore résilié. Soit parce qu’on oublie, soit car on a la flemme, soit car il faut 153 justificatifs pour le faire. C’est à ce fichu contrat en trop que Philippe de La Chevasnerie a décidé de s’attaquer avec papernest. L’idée ? Avoir une seule et même plateforme, avec une UX bien léchée, sur laquelle vous pouvez souscrire, résilier et gérer tous vos contrats (box internet, mobile, sport …) le tout gratuitement. Forcément, ça cartonne. Avec une seule levée de “seulement” 10 millions (une petite somme à certains de mes invités) et en seulement 5 ans, Philippe a.k.a “la force tranquille” a monté un business qui fait halluciner, a réussi à s’exporter dans 3 pays et est passé, en seulement 6 mois, de 400 salariés à 600 en pleine crise économique !

GDIY #159

Generation Do It Yourself
#159 Arthur Waller - Pennylane - Réconcilier la data, la technologie et l’humain
Description de l'épisode
La disruption du métier d’expert-comptable, tout le monde en parle et tout le monde veut le faire depuis quelques années. Et là, selon moi on est sur le bon projet, la bonne équipe. Quand on les écoute, ils donnent envie. À la fois technique, expert et compréhensible, Arthur nous explique ‘simplement’ comment avec ses associés ils transforment la data et la place au service du quotidien.Leur objectif ? Proposer une offre de tenue comptable qui mêle l’humain et la tech. TIMELINE : 8' Un panel d’étude très large31' La story PriceMatch, jour 143’ L’expérience Booking1h07 Pennylane, l’aventure1h48 Ses autres investissements et le startup studio2h07 Apprendre en faisantSHOW NOTES Avec Arthur, on a parlé de : Marc Laurent de Kerala Ventures le Programme d’incubation de Sciences PoBruno Latour, fondateur du programme d'expérimentation en arts et politique de Sciences PoSelectra, comparateur d’offres d'électricité, de gaz et d'internetTim Ferris show - #341 Nick Kokonas — How to Apply World-Class Creativity to Business, Art, and Life The Alinea GroupL’équipe cofondatrice de PriceMatch : Raphael Theron, Quentin de Metz, Khalid el Guitti, Tancrède Besnard et Felix Blossier.Romain Lavault - PartechTrackpayD’outils data : Notion et MetabaseLaurin Nabuko Hainy, CEO de FairMoneyL’épisode du podcast Le Panier de Laurent Kretz - #52 Mathieu Chauveau - Ça Compte Pour MoiGeorges.tech, le robot comptable des indépendantsHiresweet, plateforme d’aide au recrutement de développeurs et de designersQuentin & Thierry Deo de PennylaneJean Michel Aulas que j’espère un jour avoir sur le podcastLe Startup Studio de CosaVostraUn livre à lire : Capital et Idéologie de Thomas PikettyOn a cité plusieurs anciens épisodes : #46 Tigrane Seydoux – BIG MAMMA – Comment importer l’Italie à Paris ?#132 Pierre Kosciusko-Morizet – PriceMinister… – Arrêter de vouloir être le premier#117 Riadh Alimi – FinFrog – Réussir l’impossible : être recommandé par les clients #153 Alix de Sagazan - AB Tasty - Progresser et faire progresser tes clients#157 Philippe de La Chevasnerie - Papernest - Avoir un business model sain et créer 200 emplois en 6 moisUn big-up spécial aux équipes de PriceMatch : Raphael, Quentin, Khalid, Tancrède, Felix, Candice, Jérémy, Thomas et EricUn coucou à Laurent, Laodis, Tannegui et ma comptable, Marlène Argo de Audit en Ligne.

GDIY #149

Generation Do It Yourself
#149 - Hugues Le Bret - Nickel - Gérer des crises, prendre des risques et ouvrir une banque au bureau de tabac
Description de l'épisode
Hugues Le Bret – Cofondateur de Nickel “Je m’appelle Hugues, je crée des entreprises et j’écris des livres. Après que mon ancien employeur a refusé la publication de mon ouvrage sur les liaisons dangereuses entre la banque et les activités de marché. Je n’ai pas accepté la censure. J’ai démissionné. Aujourd’hui, je suis un homme libre. Me voici de l’autre côté du clivage.” Tout est dit. Quand Germain Tonning m’a conseillé d’inviter Hugues Le Bret sur GDIY, j’ai fait mes recherches, acheté et lu (c’est quand même mieux) ses livres. Après ces quelques phrases, je savais qu’il fallait que je le reçoive. Et après 2 minutes d’enregistrement, je savais que cet épisode allait être une tuerie. J’avais raison. “Ma carrière, dans son ensemble, elle ne s’explique pas. Ce ne sont que des rencontres.” C’est que Hugues a eu 1000 vies. Étudiant en agroalimentaire, analyste des marchés financiers, journaliste, dircom de la Société Générale, membre du COMEX, PDG de Boursorama, auteur et fondateur du compte Nickel, qui révolutionne la banque en la supprimant. Ni plus, ni moins. “Il faut être naïf au début. Si tu sais tout ce qui t’attend tu n’y vas pas.” Dans cet épisode il nous raconte tout de cette aventure folle. De comment il s’est retrouvé journaliste par hasard et comment il a réussi à gravir les échelons pour devenir directeur de la communication de la Société Générale, lui qui a étudié … l’agronomie ! Il nous partage les apprentissages qu’il a tiré de l’incroyable affaire Kerviel et du cirque médiatique que cela a été. Il nous donne ses conseils (testés et approuvés) pour gérer une crise avec brio et en ressortir grandi. Et, il nous explique pourquoi il est primordial de rester fidèle à ses convictions (par exemple, sortir un livre sur Kerviel) même si cela peut signifier tout perdre (y compris ton poste de CEO).

GDIY #138

Génération Do It Yourself
#138 - Tous ses secrets pour retourner un secteur à priori intouchable (la complémentaire santé) - Jean-Charles Samuelian-Werve, Alan
Description de l'épisode
Avant, la santé, c’était une galère. Se faire rembourser ses frais médicaux, un parcours du combattant impliquant trop de papiers à envoyer par la poste et des allers-retours sans fin. Mais ça, c’était avant. Avant, Alan. Derrière le petit ours que vous avez sûrement vu sur des campagnes d’affichage, se cache une sacrée tête, pointure, l’un des entrepreneurs de la nouvelle génération qu’il faut suivre de près : Jean-Charles Samuelian-Werve. “Avec Alan, on cherche à transformer la santé, à la rendre plus juste, plus accessible, plus transparente. C’est tout ce que j’ai toujours voulu faire.”

GDIY #96

Generation Do It Yourself
#96 - Pierre-Antoine Dusoulier – iBanFirst – Monter Saxo Bank, perdre 30 millions en une minute et se relancer avec brio.
Description de l'épisode
Je connaissais l’invité de cet épisode de Génération Do It Yourself de loin. Après l’avoir croisé et recroisé et, sur recommandation d’à peu près tout le monde, j’ai le plaisir d’(enfin) recevoir Pierre-Antoine Dusoulier, dit “PAD” sur ce podcast ! Le résultat ? Deux heures d’une conversation passionnante où nous parlons finance, Tour de France, Bansky, études et entrepreneuriat. Car Pierre-Antoine, c’est avant tout un entrepreneur dans l’âme. S’il commence sa carrière dans les salles de marchés du Crédit Agricole à Londres, le trader rêve très vite d’autre chose. Des idées, il en a plein la tête ! Monter un restaurant de vente à emporter, vendre des cigarettes en ligne avec bureaudetabac.com … “Le job de trader ça devient vite répétitif. Pour moi, c’était une prison dorée.” Pierre-Antoine Dusoulier, un parcours financier incroyable Mais le déclic vient réellement en 2006 quand PAD se rend compte, lors d’une de ses visites à Paris, qu’aucun particulier français n’investit dans les devises. Qu’à cela ne tienne, ce sera lui qui rendra cet investissement possible ! Après un court passage à New-York où il va, au culot, sonner chez l’une des plus grandes boîtes de Foreign Exchange, il lance son projet : ce sera sa première entreprise Cambiste.

GDIY #66

Generation Do It Yourself
#66 - Cyril Chiche - Lydia : le futur Paypal est Français, et il s’appelle Lydia.
Description de l'épisode
Cyril Chiche est vraiment incroyable, que cela soit dit d’emblée. Un concentré d’énergie aussi positive que contagieuse. Ça a été un vrai plaisir de le recevoir pour ce podcast ! “Je suis sérieux, mais je ne me prends pas au sérieux.” Cyril est le co-fondateur de Lydia, l’application méta-bancaire qui a révolutionné la vie de beaucoup de gens et notamment leur façon de gérer leurs opérations du quotidien. Un succès qui n’en est encore qu’à ses débuts. C’est avec une grande fierté qu’il me raconte, dans cet épisode de Génération Do It Yourself, cette aventure entrepreneuriale, depuis la genèse de l’idée lors d’un apéro jusqu’au moment où le produit est adopté pour de bon par les utilisateurs, en passant par un effet réseau assez bluffant. “Il n’y a rien de plus dingue que de se lancer dans un truc hyper réglementé dont tu ne connais rien, puis d’entendre une personne que tu ne connais pas dire “Je te fais un Lydia”.

GDIY #62

Generation Do It Yourself
#62 - Olivier GOY - October et 123 IM - Comment faire fortune en prêtant de l’argent
Description de l'épisode
Olivier GOY, c’est du super lourd. C’est ce que je me suis dit au bout de 10 minutes d’interview avec lui derrière les micros de Génération Do It Yourself. Pour la faire courte : le mec a inventé le financement participatif d’entreprises en 2001 en France avec 123 investment managers (ex 123Ventures). Tout simplement. Ses débuts à October Aujourd’hui, il dirige October (anciennement Lendix), qui propose aux particuliers de prêter de l’argent aux entreprises, avec des taux d’intérêts défiant toute concurrence.

GDIY #54

Generation Do It Yourself
#54 - Alexandre Prot  -  De McKinsey à QONTO (en passant par les cigarettes électroniques)
Description de l'épisode
Si toi aussi tu as tenté d’ouvrir un compte en banque pour ta nouvelle boîte avant 2016, tu n’es pas sans connaitre le problème que QONTO t’aide à résoudre. Dans cet épisode de Génération Do It Yourself, je parle à un banquier : Alex, lui même fils de banquier, Baudoin (#MMJC et si #TMTC, on se comprend). Alexandre Prot et son énorme bagage de premier de la classe (HEC, Goldmans Sachs, McKinsey, INSEAD) a débarqué chez CosaVostra avec son beau T-shirt promotionnel floqué “Qonto”. Pas tout à fait la dégaine du patron de banque façon BNP ou Crédit Agricole. Il m’a expliqué qu’il ne voyait pas bien comment il pourrait tenir une heure derrière son micro. On en a fait presque deux. On a parlé de ce qu’était l’expérience dans l’une des plus prestigieuses boîtes de conseil au monde, de ce qu’on y apprend et de l’importance du réseau. On a parlé de cigarettes électroniques connectées, logique, parce qu’avec son associé de toujours Steve Anavi, ils ont créé des cigarettes pour arrêter de fumer. Tout ça entre des expériences dans la world company du conseil et la création d’une banque pour entrepreneurs. Va comprendre. On a parlé du regard des autres, de la difficulté à vendre un produit (Smokio) que les tabacs ne veulent pas et les pharmacies non plus, et de tout ce qu’ils ont appris en revendant leur première boîte. On a évidemment parlé de Qonto, qui facilite la vie des entrepreneurs et qui a levé 32 millions d’euros, notamment auprès du controversé Peter Thiel, le parrain des FinTechs aux Etats-Unis. On a parlé d’accélération, ou de comment passer de 30 à 120 salariés, d’organisation et un peu de sport. Bref, on a parlé de la vie d’un mec qui s’est arraché très jeune, qui a quitté le droit chemin du premier de la classe et qui s’éclate dans une aventure hors norme.

Toute l’actualité de la fintech française !

Une fois par semaine, recevez un condensé des dernières nouvelles de l’écosystème.

Succès! Vous recevrez bientôt votre première newsletter!